AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Eliott, pour vous servir puisque je n'ai pas le choix... [+ Tim]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eliott
Avenger
Avenger
avatar

Messages : 1904
Localisation : Au Japooooooon !!!!!!!
Humeur : Sur un p'tit nuage <3

Feuille de personnage
Âge: J'suis enfin majeur, oh yeah !! Enfin... presque...
Estremoz/Staï: Une hématite grise sur un lien de cuir enroulé autour du poignet.

MessageSujet: Eliott, pour vous servir puisque je n'ai pas le choix... [+ Tim]   Lun 2 Mai - 12:36

Nom : en bon orphelin je n'en ai pas, ou en tout cas je n'en ai pas connaissance et si mes maîtres l'ont un jour connu ils n'ont pas jugé utile de me le communiquer. Lorsque j'ai besoin d'un nom pour me fondre dans la masse, j'utilise en général le nom "Caldin", inventé de toute pièce mais qui m'est bien utile parfois.

Prénom : Eliott

Âge : 17 ans je crois, je ne connais pas ma date de naissance et personne n'a semblé juger utile de s'en souvenir, je me situe donc entre 16 et 18 ans, pas moins, pas plus, le jour du solstice d'été me servant de repère et de pseudo "anniversaire".

Apparence, signes distinctifs : j'ai un physique assez atypique qui m'amène souvent à penser que je suis le fruit d'une union prohibée entre un (ou une...) Céleste et un (ou une...) Hunter, duquel j'aurais hérité mes pouvoirs. De taille moyenne pour un mec (entre 1,75m et 1,80m environ), j'ai la peau mate, d'une teinte sombre entre le miel doré et le caramel chaud (appétissant n'est-ce pas ?...), un corps fin mais assez musclé, fruit d'une vie à la dure rythmée par les missions données par mes maîtres, un bon lot de cicatrices et des cheveux que je déteste. Raides et fins, presque filasses, filasses tout court d'ailleurs, c'est leur couleur qui m'amène à penser qu'un de mes parent était Céleste, car ils sont en effet d'un blanc pur, ni blonds, ni gris, ni ivoires – juste blancs, comme la neige, en contraste absolu avec ma carnation mate. Je peux absolument rien en faire, et ils retombent donc en mèches effilées tout autour de mon visage – en ce moment je les porte assez longs, les pointes teintes en noir, mais je change de coupe en général aussi souvent que de maître, ceux-ci exigeant tantôt que je les porte presque rasés, tantôt plutôt longs et rejetés en arrière... il est rare que j'en fasse ce que bon me semble, mais comme en ce moment c'est le cas, j'en profite pour m'accorder quelques extravagances. A l'image de ma carrure, j'ai un visage plutôt fin et des traits harmonieux, des yeux rieurs et des lèvres ourlées habituellement tordues en un sourire narquois qui quitte rarement mon visage. Et puisqu'on parle de mes yeux... eux, je les aimes bien, enfin je crois. La teinte de mes iris et peu définissable mais se marie bien avec ma peau et mes cheveux, on peut au moins lui accorder ça. La base en est vert kaki, assez foncée au premier abord, mais suivant l'angle de vue un reflet bleu clair vient s'ajouter en transparence, le tout pailleté d'or – je sais, c'est compliqué mais moi j'aime bien. Enfin... j'aimais bien jusqu'à ce qu'un de mes maîtres n'ait la bonté de me faire remarquer qu'ils ressemblaient un peu à la teinte de la pierre labradorite – ce qui m'allait somme toute à merveille, à moi, le chien des Célestes. Pour le reste, je m'habille en général de manière à la fois assez simple et provocatrice – une chemise blanche (à manches longues en général pour planquer mon Staï) déboutonnée avec un jean troué, une veste de costume couverte de pim's, quelques pendentifs et ma ribambelle de piercings aux oreilles... Vous l'aurez compris, j'ai un style peu conventionnel, surtout lorsqu'il s'agit d'agacer mes maîtres par mon allure nonchalante et débraillée.

Marques : mes stigmates se situent dans mon dos au niveau de mes omoplates, et représentent deux ailes d'ange, encore un signe qui me fait penser qu'un de mes parent était sans doute Céleste.

Caractère : vous l'aurez compris, je suis de ceux qu'on pourrait traiter de "sale petit m*rdeux" à longueur de journée. Insolent, provocateur, mes maîtres tentent tant bien que mal depuis des années d'enrayer chez moi ces traits dominants de mon caractère à force de coups et de mauvais traitements, et ça marche un moment... mais comme on dit souvent, chassez le naturel et il revient au galop, et chez moi faut croire que ça contribue à me rendre maso, mais c'est plus fort que moi, m'écraser face aux Célestes est pour moi contre-nature justement. On pourrait ensuite ajouter à la liste de mes principaux traits de caractère narquois et moqueur, l'un n'allant pas sans l'autre, ce qui n'aide pas à faire de moi un sage petit esclave – depuis tout ce temps, je me demande encore pourquoi les Célestes me gardent à leur service, moi qui adore leur jouer de sales tour quitte à en payer le prix, et qui en plus ne figure pas parmi les plus doués et les plus puissants de leurs chiens, mais faut croire qu'en fait je les arrange plus ou moins en leur donnant l'occasion de se défouler sur moi à chaque pas de travers que je fais. Enfin... j'ai beau jouer les rebelles, je reste relativement... soumit face à plus fort que moi, car la lois du plus fort est la seule qui s'applique parmi les esclaves, et malheureusement, je suis loin d'être aussi fort que je le voudrais. Je suis sinon en général d'un caractère rieur et jovial, il est rare de me voir abattu bien longtemps ou d'afficher trop souvent ma douleur ou ma tristesse. Malgré leur acharnement, je compte bien me battre encore longtemps avant que les Célestes ne réussissent leur sainte mission de faire de moi un docile labrador.

Clan : Hunter, pro-Céleste

Première spécialisation : invisibilité

Deuxième spécialisation : visions

Troisième spécialisation : guérison

Ginx : hé hé :p

Staï : un bracelet en argent offert par une amie très chère, au fermoir représentant une tête de serpent aux yeux de rubis.

Spoiler:
 

Histoire : bah, rien de bien compliqué. La partie que je suppute, c'est celle où je serais le fils d'un Hunter et d'une Céleste, ou l'inverse, et que leur union étant sensée être interdite ils auraient soit été tués tous les deux, soit l'un ou l'autre, ou peut-être pas, mais en bref, j'aurais été séparé d'eux dès ma naissance pour expier la faute de mes parents en servant d'esclave aux Célestes. La partie bien vécue, c'est celle où j'ai grandi jusqu'à mes 9 ans dans la demeure d'un seigneur Céleste, plus ou moins élevé par les domestiques, servant déjà à accomplir de menues besognes, passant le reste de mon temps à voler de quoi me nourrir (j'ai toujours eu un appétit insatiable) ou à me battre avec les autres enfants-esclaves de la demeure, tous de Clans différents. A mes dix ans environs, j'ai révélé mon premier pouvoir pour échapper à la raclé que me promettait une cuisinière, et dès lors l'engrenage infernal des missions s'est mit en route pour moi. Passant de maître en maître comme un jouet passe de mains en mains, mon invisibilité mal maîtrisée fut pourtant immédiatement mise à contribution dans de dangereuses missions d'espionnage, où je récoltais diverses informations derrière la maigre protection de mon enfance. Lorsqu'elles étaient jugées suffisantes, je n'avais plus qu'à attendre la prochaine mission, et lorsqu'il était estimé que j'avais mal fait mon travail, j'étais puni de diverses manières. Rien n'a beaucoup changé depuis lors, j'ai juste révélé mon second pouvoir depuis peu, et me voilà maintenant de retour à Eisblum où je passe fréquemment pour diverses missions. Cette fois là ne fera pas exception, je me demande juste en quoi elle consistera cette fois...

Autres : lorsqu'on me regarde on peut noter sur mon visage la présence de trois cicatrices principales, fines et peu visibles mais bien présentes : une sur l'arcade suivant la ligne de mon sourcil droit, une autre en étoile, toute petite sur ma pommette droite, et une dernière le long de ma mâchoire du côté gauche de mon visage. Les autres sont disséminées sur tout mon corps, principalement dans mon dos, et je porte également un tatouage tribal du côté droit de la poitrine.

Spoiler:
 

Je ne me sépare jamais de mon Staï, souvent planqué dans les manches de mes vêtements, ainsi que de mon petit sourire narquois, et enfin, je crois important de préciser que je ne regarde jamais personne droit dans les yeux – bien malin celui qui parviendra à croiser mon regard.

Actualisation du perso (dernière 26/02/12) : Beaucoup de choses ont changé dans la vie d'Eliott depuis son retour à Eisblum. Suite à sa rencontre avec la jeune Elda, qui devint sa première réelle amie de son age par la force des choses, il mena à bien sa mission (qui consistait à espionner la jeune fille, soupçonnée d'être liée avec des membres de Clans adverses), ce qui eut pour effet immédiat de la faire renvoyer dans les laboratoires Célestes d'où elle était issue en tant que cobaye. Broyé par le poids de sa culpabilité face à cette nouvelle amitié, Eliott infiltra les labos dans le but de la libérer ; il y parvint mais ne pu s'enfuir avec elle et fut capturé par ses maîtres Célestes, s'en suivit alors pour lui plus d'une semaine de lourdes tortures et d'esclavage chez Helba, son "maître" officiel de par son statut d'esclave, avant que le père de la famille de Gustave Saint Estèphe (PNJ de Elda) n'apprenne par pur hasard qu'Eliott était toujours en vie. Rapidement libéré des tortures d'Helba, il en garde encore de profondes cicatrices, physiques et morales, les plus flagrantes étant l'absence de son oeil droit, l'orbite vide toujours dissimulée sous un bandage ou un cache-oeil, ainsi que son incapacité totale à pouvoir s'exprimer. Il ne parle pas, mais Elda lui a apprit la langue des signes, et bien sûr les technologies modernes font qu'il communique souvent par SMS. Ses poignets et son cou sont marqués de cicatrices des liens qui l'emprisonnaient, et son corps entier est couvert de cicatrices de fouet, en particulier dans son dos. Ses cheveux de neige ont poussé, dissimulant en partie le côté droit de son visage, et il porte souvent du vert. Dernier détail : si autrefois il ne regardait jamais personne en face par soumission, aujourd'hui il soutient le regard des gens sans ciller, changé par les tortures et surtout maintenant les bons traitements qu'il reçoit d'Aisu et de son entourage, même s'il est actuellement brouillé avec Elda...


* * *

Tim, autrefois personnage principal de ce compte, aujourd'hui disparu
Nom : Owens ^^''

Prénom : Timm... euuuuuuhh, Tim, mais tout le monde m'appelle Timmy, alors euh... voilà x)

Age : J'ai tout juste 18 ans ^^

Apparence, signes distinctifs : Euuuhh... faut que je me décrive physiquement, c'est ça ? ^^'' Ben euh c'est pas compliqué, j'suis plutôt grand, mais pas dans le genre fort, baraqué et tout ça hein, moi ce serait plutôt genre haricot vert, asperge, des trucs du style ^^'' Ma grand-mère me répète toujours que je suis trop maigre, et pourtant, c'est pas comme si j'avais peu d'appétit, bien au contraire ! Je suis un ventre sur pattes, tout ce qui me tombe sous la main et qui est potentiellement comestible finira dans mon estomac et ce quelle que soit l'heure, mais j'avoue avoir un faible pour les pâtisseries ^^'' Sinon euh j'ai des cheveux gris souris, pas trop foncés et avec des reflets argentés au soleil, généralement assez long sauf quand je sors de chez le coiffeur (logique ^^''), mais moi ça ne me dérange pas de les avoir un peu longs, et puis comme ça il paraît que je ressemble encore plus à mon grand-père et ça fait plaisir à ma grand-mère alors... mais bon au bout d'un moment mon tuteur en a assez de me voir comme ça et un tour chez le coiffeur règle le problème, mais mes cheveux poussent vite alors au final, ça ne sert pas à grand chose x) Ensuite euh ben j'ai les yeux violets foncés – oui je sais c'est pas commun mais ce n'est pas choquant, en général comme le ciel est toujours couvert chez moi et que je porte des lunettes ils ont simplement l'air noirs, c'est juste quand j'enlève mes lunettes ou qu'il fait beau qu'on voit bien qu'ils sont en fait violet ^^'' Bon sinon je me suis vendu, je porte des lunettes car j'ai une vue, avouons-le, absolument catastrophique ^^'' Après niveau vestimentaire ben... j'suis pas bien compliqué, je porte généralement les vêtements de mon grand-père, ils sont un peu trop grand mais hein, au moins j'ai des habits comme dirait mon tuteur ^^'' En général ça tourne autour de la chemise, unie ou à carreaux, de pantalons que je dois retenir avec un ceinture serrée au max autour de ma taille et de teintes sombres comme le brun, le noir, le vert foncé, le bleu-marine... enfin, vous avez compris quoi ^^'' Et par-dessus mes chemises des gilets simples en coton ou en laine, tous avec le col en V et rarement fermés vu que je ne crains absolument pas le froid. J'ai en guise de manteau une vieille parka noire de mon grand-père, c'est pas le dernier cri, elle est un peu grande aussi mais je l'aime bien... parce qu'elle me tient pas trop chaud ^^'' Et enfin pour les chaussures je porte... des rangers U_u'' J'aime bien, c'est confortable et ça craint rien, et en plus même pas besoin de les lacer, elles tiennent toutes seules ^^"

Caractère : Bon ben... soyons franc, je suis ce qu'on appelle communément une « bonne poire » ^^'' J'suis pas bien compliqué et de bonne nature, toujours de bonne humeur mais désespérément tête-en-l'air et maladroit ^^'' Il en faut beaucoup pour me mettre de mauvais poil... nan... en fait je suis jamais de mauvais poil ou en colère, quand j'ai des jours « sans » comme on dit je ne suis pas de mauvaise humeur juste... triste voir un peu dépressif. Je suis plutôt sensible, pas très bavard, si le sort s'acharne sur moi je suis plutôt du genre à subir tête basse et en silence que d'essayer de me battre, c'est absolument pas dans mon tempérament. Disons que je me laisse porter au gré du courant sans trop me poser de question, tant que j'ai un bon livre, un toit, de quoi me nourrir et m'habiller, je vois pas de quoi je pourrais me plaindre ^^

Clan : Alors si j'ai bien compris, je suis du côté de la femme de Babar U_u"

Première Spécialisation : Lumière

Deuxième Spécialisation : Eau

Troisième Spécialisation : Air

Ginx : Euh... c'est quoi ça ? x)

Estremoz/Staï : Euh ben apparemment ce serait le bracelet que j'ai depuis toujours, un cordon noir tout simple avec une grosse perle en améthyste ^^

Spoiler:
 

Histoire : Histoire ?... De ma vie vous voulez dire ??... Oh là là, il n'y a pas grand chose de bien palpitant à raconter ^^'' Je suis né dans un petit coin d'Écosse dont je n'ai jamais connu l'emplacement exact, mais j'ai grandis dans un petit village d'Irlande près de Lifford. Je n'ai pas connu mes parents, ou du moins pas assez pour me rappeler d'eux plus que de vagues impressions et quelques réminiscences d'odeurs ou de sons familiers. Ils sont morts lorsque j'avais deux ans, conséquence d'un voyage duquel ils ne sont jamais revenus – où, pourquoi, comment, ce sont des questions auxquelles je n'ai jamais obtenu de réponse lorsque j'en demandais une. A la place, ce sont mes grands-parents, du côté de mon père, qui m'ont recueilli et élevé, enfin, ma grand-mère surtout – mon grand-père est lui aussi décédé peu de temps après mon arrivée parmi eux, et de lui non plus je ne conserve que de très vagues souvenirs, tous heureux. Ayant toujours été de nature assez solitaire et sensible, ma grand-mère a vite jugé préférable pour moi de me retirer de l'école – à la place elle engagea Silas, mon tuteur, et ce fut lui qui fut chargé de mon éducation. Elle connaissait Silas et faisait affaire avec lui depuis des dizaines d'années – elle fleuriste et lui gardien de cimetière, ils faisaient bon ménage, comme on dit. Elle avait beau avoir largement dépassé l'age de la retraite, elle continuait à confectionner des bouquets à domicile, et les gens lui commandaient ses plus belles compositions pour leurs mariages, fêtes... ou enterrements. Je me suis toujours dit qu'avoir eut Silas pour tuteur avait été l'un des plus grand coup de chance de ma vie – grâce à lui, je n'ai jamais eu le même rapport de crainte respectueuse face à la mort que tous les autres gens. Pour moi la mort, les cimetières, n'ont jamais rien eut d'effrayant à mon regard – bien au contraire. Silas habitait le petit cottage juste à côté du cimetière, et j'aimais le suivre parmi les tombes, redresser les stèles, gratter la mousse des noms les plus anciens... Durant les jours de chaleur, j'aimais lorsque tombait le soir m'installer sur le marbre encore chaud de la tombe de l'un ou l'autre de mes préférés, comme Gareich ou Ordan, et je lisais jusqu'à ce que la pierre redevienne froide et que mon tuteur, apparaissant de nulle part comme toujours, ne vienne me demander de rentrer pour qu'il ferme la grille du cimetière. Enfant, je jouais parmi les tombes, donnant à mes compagnons imaginaires des noms empruntés aux stèles des disparus, et ce rapport de familiarité que j'entretenais – et entretiens toujours – avec la mort faisait fuir les vivants qui me jugeaient « étrange »... Mais qu'est-ce que « l'étrange » ?... L'inconnu que les mortels ne comprennent et ne veulent comprendre, m'avait répondu Silas, car les mortels craignent l'inconnu. Et s'il n'y avait que cela... mais plus d'une fois en effleurant malgré moi tel ou tel visiteur du cimetière, j'avais pu constater que j'avais l'incroyable capacité à... « copier » leur mémoire, je ne saurais comment l'expliquer, mais j'avais toujours eu ce pouvoir, et même à mon tuteur je n'avais jamais oser en parler. Mon « étrange » nature alors ne m'aidait pas à me nouer avec les gens, et jusqu'à aujourd'hui je ne peux pas prétendre honnêtement avoir jamais eu d'amis... mais ce qu'on ne connait pas ne peut pas nous manquer, comme dirait Silas. C'était peut-être pour ça que je ne manquais à personne... logique. Et puis quelque part, je n'avais besoin de personne d'autre – j'avais ma grand-mère, fidèle à elle-même avec son chignon de cheveux d'un blanc neigeux et ses yeux noisettes pétillant derrière ses lunettes à monture dorée, son visage portant encore les vestiges d'une grande beauté, douce mais sévère, aimante et stricte, qui me dispensa une éducation digne d'un vrai gentleman et tout l'amour d'une véritable mère, et puis Silas, mon noir tuteur, assez jeune mais à qui il était impossible de donner un age précis, éternellement drapé dans les plis de son long manteau noir, le visage à demi dissimulé derrière son col et son chapeau toujours baissé sur les yeux si bien que même moi, qui le connaissais depuis si longtemps, j'aurais bien été incapable de décrire précisément son visage. J'avais là ma famille, une étreinte chaleureuse dans laquelle me blottir et une voix mystérieuse apportant réponse à toutes mes questions, et pour moi tout était parfait – mais à présent plus rien ne sera jamais comme avant. Car le jour de mes 18 ans, Silas ne m'attendait pas chez lui comme il le faisait toujours – non, ce jour là il m'attendait dans le cimetière. Je ne savais pas pourquoi, mais le fait qu'il bouleverse ainsi nos habitude me donnait un mauvais présentiment, aussi ce fut avec une crainte non dissimulée que je le rejoignis ce jour là – le jour où j'appris que j'étais un Céleste. Il parla longtemps, ce jour là, peut-être plus qu'il ne m'avait jamais parlé de toute ma vie. Il me parla des Célestes, des Daymons, des Nephilims et des Hunters, me raconta l'histoire originelle, comment les Daymons avaient envahis la Terre, comment les Célestes avaient essayer de les en empêcher, faisant de la terre des humains leur nouveau champ de bataille, l'enlèvement de la reine Céleste, toutes les complications qui en avaient suivi... jusqu'à aujourd'hui, nous coincés sur Terre, continuant la guerre dans l'ombre parmi les humains, ou plutôt les « quiquis » comme il les appela. Il m'avoua être lui même un Daymon et m'avoir protégé de son Clan durant toutes ces années, et enfin, il me raconta ce qui était véritablement arrivé à mes parents, à commencer par leur union contre-nature – mon père et toute sa famille étaient Céleste, et il commit l'erreur de tomber amoureux et de prendre pour femme une simple quiqui, ce qui lui était formellement interdit. Ils s'étaient repliés loin de tout dans un coin reculé d'Écosse, et avaient coulés quelques jours heureux... jusqu'à ce que le Clan de mon père ne les retrouve. Ils m'avaient alors confié à la famille de mon père – étant moi-même né Céleste, je n'était pas la cible des meurtriers de mes parents – puis ils avaient fui... en vain. Ils avaient été retrouvés, exécutés, et maintenant il était temps pour moi de suivre les traces de mon père et de reprendre ma place au sein du Clan, et pour cela, je devais partir à Eisblum. J'expliquais à Silas que je ne voulais pas me battre, que je ne voulais pas partir, mais il ne voulu rien entendre – je ne reviendrais que lorsque j'aurais développé tous mes pouvoirs à leur maximum et que j'aurais une bonne place au sein du Clan. Je cru voir en ma grand-mère un dernier espoir, pensant qu'elle ne voudrait pas me laisser partir – peine perdue, elle était d'accord avec Silas, et c'est ainsi que j'atterris à Eisblum.

Autres : ma marque de lumière apparaît sur mon visage sous la forme d'un masque autour de mes yeux remontant sur mes tempes un peu comme un loup de lumière, descendant sur mon nez et s'étendant jusqu'à mes iris qui deviennent d'un blanc lumineux.




Dernière édition par Eliott le Dim 26 Fév - 17:39, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emrys
Avenger
Avenger
avatar

Messages : 7257
Âge : 27
Localisation : Eisblum
Humeur : De plus en plus épuisée

Feuille de personnage
Âge: 21
Estremoz/Staï: Lupus blanc, Fëanor qui se cache sous la forme d'un adorable écureuil noir

MessageSujet: Re: Eliott, pour vous servir puisque je n'ai pas le choix... [+ Tim]   Lun 2 Mai - 12:47

Woooo superbe présentation!! Et quel roman. J'aime!!!!!! I love you I love you I love you I love you

Je te valide!

_________________


la confiance n'est confiance qu'absolue


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliott
Avenger
Avenger
avatar

Messages : 1904
Localisation : Au Japooooooon !!!!!!!
Humeur : Sur un p'tit nuage <3

Feuille de personnage
Âge: J'suis enfin majeur, oh yeah !! Enfin... presque...
Estremoz/Staï: Une hématite grise sur un lien de cuir enroulé autour du poignet.

MessageSujet: Re: Eliott, pour vous servir puisque je n'ai pas le choix... [+ Tim]   Lun 2 Mai - 12:50

Oui, les romans et moi on s'aiiiiiiiiiiiiiime ^o^
Erm U_u" Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ^////////^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siam
Trickster
Trickster
avatar

Messages : 1673
Âge : 25
Localisation : Chez... moi.
Humeur : Je suis moi, avec un coeur plus noir que jamais

Feuille de personnage
Âge: 19 ans
Estremoz/Staï: Si vous l'a voyez dite lui de passer m'voir, juste comme ça...

MessageSujet: Re: Eliott, pour vous servir puisque je n'ai pas le choix... [+ Tim]   Lun 2 Mai - 16:49

Bienvenuuuuuuue !! ^o^ Amuse toi bien :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyona & Alyosha
War Lord
War Lord
avatar

Messages : 1810
Localisation : partout et nul part - derrière ma soeur pour réparer ses bêtises
Humeur : sadique - ca dépend de la taille des bêtises de ma soeur

Feuille de personnage
Âge: 22
Estremoz/Staï: la même montre de gousset, avec en son centre une aigue marine, portée en pendentif - en gousset

MessageSujet: Re: Eliott, pour vous servir puisque je n'ai pas le choix... [+ Tim]   Lun 2 Mai - 19:31

chouette un nouveau.
la seule chose à laquelle m'a fait pensé cette pres : trop mignon Very Happy
Bienvenu!!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurz & Ace
Avenger
Avenger
avatar

Messages : 3294
Localisation : Hälgard
Humeur : comblé

Feuille de personnage
Âge: 26
Estremoz/Staï: piercing onyx à l'oreille

MessageSujet: Re: Eliott, pour vous servir puisque je n'ai pas le choix... [+ Tim]   Mer 4 Mai - 7:39

Welcooooome ^^ cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chizuru
Trickster
Trickster
avatar

Messages : 490
Âge : 26
Localisation : Eisblum
Humeur : Contente ^^

Feuille de personnage
Âge: 19
Estremoz/Staï: Rubis incrusté dans le manche de mon kodachi

MessageSujet: Re: Eliott, pour vous servir puisque je n'ai pas le choix... [+ Tim]   Mer 4 Mai - 14:27

Hey ! Bienvenue parmi nous !!!

Amuses-toi bien ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliott
Avenger
Avenger
avatar

Messages : 1904
Localisation : Au Japooooooon !!!!!!!
Humeur : Sur un p'tit nuage <3

Feuille de personnage
Âge: J'suis enfin majeur, oh yeah !! Enfin... presque...
Estremoz/Staï: Une hématite grise sur un lien de cuir enroulé autour du poignet.

MessageSujet: Re: Eliott, pour vous servir puisque je n'ai pas le choix... [+ Tim]   Mer 4 Mai - 14:50

Merci Alyona ^///^
Et merci à tous pour votre accueil !! ^o^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eliott, pour vous servir puisque je n'ai pas le choix... [+ Tim]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Eliott, pour vous servir puisque je n'ai pas le choix... [+ Tim]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dark',pour vous servir...
» Pour vous remonter le moral
» Ambre Elendil pour vous servir !
» Ismaël, pour vous servir !
» Je suis de retour pour vous jouer un mauvais tour #SBAFF#

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Ages :: Généralités :: Présentations La moindre des politesses reste de se présenter. Passage obligatoire. -